Comment déterminer un objectif ?

A travers cet article, je voudrais partager avec vous une question qui est fréquemment posée lors des entretiens en coaching, en PNL, ou lors de l’anamnèse en Sophrologie:

Comment déterminer un objectif? Et d’ailleurs, à quoi çà sert?

 

La détermination d’objectif, c’est utiliser ses propres ressources pour transformer la motivation en détermination.

En sophrologie, comme dans toute autre technique de relation d’aide centrée sur la personne (PNL, hypnose …), la détermination d’objectif est un outil indispensable à mettre en place durant l’anamnèse pour identifier l’objectif de la personne, ce vers quoi elle aspire à devenir ou à être.
Il est assez courant de retrouver entre 5 et 7 questions afin de déterminer l’objectif.

Je ne retiendrai que celles-ci :

1. Que voulez vous ? En quoi puis-je vous aider ? Que puis je pour vous ?
2. En quoi est ce important pour vous ?
3. Comment saurez vous que vous avez atteint votre objectif ?
4. Où ? Quand ? Comment ? Avec qui ? (question vue en hypnose)
5. Qu’est qui vous empêche d’atteindre votre objectif ?
6. Est ce écologique, c’est a dire, est ce que le fait d’atteindre votre objectif peut poser problème a quelqu’un de votre entourage ?
7. Quels sont vos qualités, vos ressources ? Quels sont vos besoins pour atteindre vos objectifs ?

La motivation ne peut naitre que d’un objectif clair et unique. Sans objectif, il n’y a pas de motivation.
La détermination d’objectif permet de concentrer ses ressources, son énergie dans une direction bien précise et éviter l’indécision et les pertes de temps inutiles.
En soit, la détermination d’objectif est indispensable dès le début du suivi sophronique ou en cours de suivi pour entretenir un niveau élevé de motivation.


Avant chaque séance, la détermination d’objectif peut décupler la détermination du sophronisé. Les questions étant toujours les mêmes, ce sont les réponses qui peuvent changer en fonction du contexte et de l’état d’esprit du moment.

Cet article devrait vous intéresser:   Comment se relaxer au quotidien


Au final, si l’objectif n’est pas ou mal déterminé, s’il n’est pas « SMART », le risque est de mal apprécier la demande de la personne qui réclame notre aide. Le sophrologue risque simplement d’établir des protocoles erronés, de s’orienter dans une mauvaise direction, de provoquer un mal être chez le sophronisé et de perdre un temps inutile.

Article similaires:
Il vous est sûrement déjà arrivé de perdre votre attention, de subir du stress, d'avoir
Une fois n'est pas coutume, ce mois de janvier est l'occasion pour vous souhaiter une
Pourquoi devriez-vous apprendre à vous détendre rapidement?   Nous avons déjà eu l'occasion de parler
Quand un coureur à pied se prépare pour un marathon, il court tous les jours,
Retrouvez au travers de cette vidéo l'interview de Richard Esposito sur le thème « Sophrologie et

J'aimerai beaucoup lire votre avis sur cet article.